Traduction

Traductions pour le tourisme : ce qu’il faut savoir

88 / 100

Traductions pour le tourisme : tout ce qu'il faut savoir

de RAMONA

Nous le savons tous en fait : Aujourd’hui il est devenu indispensable pour les entreprises du tourisme de toucher un maximum de personnes dans le monde entier. Et pourtant il y a des destinations, des hôtels, des musées qui ignorent (pour l’instant) l’importance du bon contenu multilingue.

Pourquoi la communication multilingue est-elle devenue si importante pour le tourisme ?

Grâce à Internet, il est devenu très simple pour les touristes de réserver eux-mêmes les voyages, les hébergements, les restaurants. Tout ce qu’il leur faut, ne sont que des informations. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les touristes achètent en ligne au lieu de se rendre dans les agences de voyages, où ils trouveraient toutes les informations dans leur langue maternelle. Et cette digitalisation du tourisme nécessite des contenus multilingues.

6 raisons pourquoi les décideurs dans le tourisme devraient faire appel à un traducteur qualifié :

  • Les études montrent que 75 % des touristes qui réservent leurs voyages en ligne souhaitent avoir des informations dans leur langue maternelle.
  • 74 % restent fidèles aux entreprises qui offrent un interlocuteur qui peut communiquer dans leur langue maternelle.
  • Les consommateurs se méfient du contenu de mauvaise qualité – surtout quand ils souhaitent acheter un service/produit cher.
  • Produire du contenu dans la langue de votre groupe cible est un moyen facile de se faire connaître. Finalement, votre future clientèle cherche son hôtel pour les vacances en France en allemand.
  • Les traductions d’un prestataire qui ne connaît pas la culture ciblée sont susceptibles de partir en vrille. Je suis sûre que vous aussi, vous avez déjà entendu parler des slogans mal traduits qui ont mené à une campagne publicitaire échouée. Ce sujet est tellement courant que je pourrais y consacrer un article entier ! Soyez-en conscient qu‘avec des textes de mauvaise qualité, vous ne perdrez pas seulement d’éventuels clients mais vous risquerez votre réputation !
  • Google classe les traductions automatiques comme „contenu généré automatiquement“ et votre page sera automatiquement mal classée par le moteur de recherche.

ATTENTION : Les traductions pour le tourisme sont plus sophistiquées qu’on ne le croit ! Beaucoup de traducteurs se disent experts dans le domaine du tourisme car ils pensent que ces textes ne nécessitent pas de connaissances particulières. Loin de là ! Même si la majorité des textes touristiques ne contiennent pas (ou pas beaucoup) de termes techniques, il y a d’autre difficultés à maîtriser :

  • La localisation : Les messages doivent être adaptés à la culture ciblée. Alors que dans une culture, les chiffres et les prix jouent un rôle important, une autre culture préfère un langage éloquent et opulent. Une simple traduction ne ferait pas l’affaire.
  • Un bon traducteur ne traduit seulement ce qu’il connaît. Dans le tourisme, le traducteur doit traduire des choses qui ne lui parlent pas : une ville qu’il n’a jamais visitée, un hôtel où il n’a jamais séjourné, une activité à laquelle il n’a jamais participé etc.
  • Les traductions littérales n’y ont pas leur place ! Des textes qui n’ont pas pour but d’informer mais de créer des sentiments positifs, une certaine créativité est nécessaire afin de pouvoir révéler ces sentiments auprès du groupe cible.


Quels contenus devraient être traduits ?

Il y a beaucoup de contenus touristiques qui méritent une traduction de haute qualité :



Voici mes 4 tuyaux comment trouver un traducteur qualifié :

  • Ça va de soi que vous devriez choisir un traducteur diplômé et qui a une certaine expertise dans la traduction, en particulier dans le secteur du tourisme. Réfléchissez aux compétences personnelles qui sont importantes pour vous. 
  • Trouvez un traducteur qui ne traduit que dans sa langue maternelle : La plupart des traducteurs sérieux ne traduisent que vers leur langue maternelle, car c’est le seul moyen de pouvoir garantir une qualité parfaite. S’ils traduisent dans une autre langue que leur langue maternelle, ils devraient au moins collaborer avec des collègues natifs (principe du „double contrôle“). 
  • Cherchez un traducteur avec des connaissances dans le SEO : Un contenu allemand sur votre site web (ou bien les réseaux sociaux) vous aidera à établir une certaine couverture parmi la clientèle germanophone. Par contre, il est important de travailler avec un prestataire qui connaît les bases du SEO et qui utilise les bons mots clés afin d’assurer que les internautes vous trouvent en ligne. 
  • Travailler avec un traducteur qui connaît la culture et le langage de la clientèle ciblée : Ce n’est pas parce qu’un traducteur allemand maîtrise l’allemand, qu‘il connaît forcément votre groupe cible et leur langage.