Traduction

Traductions : Tout ce que vous devriez savoir en 2021

Traductions : Tout ce que vous devriez savoir en 2021

de RAMONA

Mieux est le texte source, mieux est la traduction

La qualité des traductions dépend d’un certain nombre de facteurs. Un facteur non-négligeable est le texte source. Donc, si vous voulez faciliter le travail de vos traducteurs, demandez-les quel format de fichier ils préfèrent ! Les formats les plus simples à modifier sont Word, Excel et RTF.

Avant d’envoyer votre texte aux traducteurs, vérifiez sa grammaire et son orthographe ainsi que l’exactitude technique. Assurez-vous de la cohérence de la terminologie et de l’orthographe (par exemple, l’utilisation de traits d’union). Passez en revue tous les chiffres et toutes les dates pour éviter les requêtes fastidieuses.

Les traducteurs ne sont pas des interprètes !

Il y a des différences importantes entre les traducteurs et les interprètes que vous, en tant que non-spécialiste, ne connaissez pas nécessairement. Néanmoins, je pense qu’il est important de le souligner afin que vous ne perdiez pas de temps précieux pendant votre recherche d’un traducteur qualifié.

Alors que nous, les traducteurs, travaillons avec des textes et les traduisons à l’écrit, les  interprètes transfèrent des choses entendues oralement d’une langue source vers une langue cible. Ils ne peuvent donc pas vous aider à traduire votre site web, menu, article de blog ou autre texte du français vers l’allemand.

Les bonnes traductions nécessitent des glossaires et des guides de style

Les glossaires nous aident à unifier le langage utilisé. Un glossaire comprend des définitions, des termes, des produits, des services, des expressions, des abréviations et des acronymes communs dans votre entreprise et/ou votre secteur d’activité, ainsi que les termes ou concepts pertinents à la culture de votre entreprise. Plus le glossaire et les définitions qu’il contient sont détaillés, mieux le traducteur comprendra le texte.

Les guides de style de traduction unifient l’apparence de la traduction. Vous pouvez y décrire vos souhaits et préférences en ce qui concerne le style de langue que vous souhaitez utiliser dans les textes. Le texte devrait-il être formel ou plutôt informel ? Préférez-vous des phrases courtes et concises ou des phrases exubérantes ? Quels termes devraient être évités ? Vous pourrez répondre à toutes ces questions dans votre guide de style permettant au traducteur de créer une traduction parfaite. Enfin, des directives de formatage y trouveront également leur place.

Le personnel multilingue ne crée pas toujours les meilleures traductions

Les employés bilingues peuvent être les employés idéaux pour votre entreprise, mais ce ne sont pas forcément des traducteurs parfaits ! Dans la plupart des cas, les meilleurs traducteurs sont des professionnels ayant une formation linguistique et une expérience dans l’industrie ainsi qu’une connaissance des outils de traduction et des pratiques exemplaires. Les personnes qui n’ont pas cette formation et cette expérience ne vous aideront pas à créer des traductions précises et de haute qualité.

Les machines ne livreront jamais des traductions parfaites

traductions

Aujourd’hui, les machines sont en hausse dans presque toutes les industries. L’industrie de la traduction n’en est pas à l’abri. La traduction automatique a évolué de façon spectaculaire ces dernières années, mais à ce jour elle ne peut remplacer un traducteur humain. Vous pouvez traduire des mots avec des machines, mais vous aurez toujours des problèmes avec les nuances, le style de langue ou les émotions.

Certes, les machines améliorent la productivité et peuvent aider à faire face à de grands volumes de travail. Mais pour certains types de contenu, un être-humaine est encore nécessaire. Après tout, la traduction est une forme d’art créatif et les machines ne sont tout simplement pas encore capables de créer de l’art. Donc aujourd’hui, la devise devrait être « la machine et l’Homme » et non « la machine ou l’Homme ».

Les traductions ne devraient être écrites que par des natifs

Pour que votre entreprise ait du succès à l’échelle internationale, vous devez communiquer avec votre groupe cible et vos clients potentiels dans le monde entier. Qui peut le faire mieux que les traducteurs qui connaissent le marché de votre cible et vos clients potentiels ?

 

Ils connaissent de première main la culture et connaissent les nuances de la langue locale. Bien sûr, une personne multilingue qui parle cette langue, qui y a étudié ou vécu, peut traduire vos textes. Mais est-elle suffisamment compétente pour connaître le marché et adapter vos textes afin qu’ils atteignent parfaitement le public cible ?

Il n’y a pas la traduction parfaite

Afin de savoir s’il y a la traduction parfaite, il est d’abord nécessaire de clarifier ce que signifie le terme « parfait ». Dans Larousse, le terme est défini comme « qui a toutes les qualités qu’on attend de lui ». Ainsi, selon cette définition, il est possible de livrer une traduction parfaite. Si tous les termes ont été traduits correctement, si l’orthographe, la grammaire, la ponctuation sont correctes et si la mise en forme correspond à l’original, la traduction semble parfaite.

En réalité, ce n’est pas si simple que ça. Chaque personne a ses préférences. La conception du texte et la langue ne font pas exception ici. Certains préfèrent un style actif, d’autres un style passif. Même si une phrase a été correctement traduite, elle peut toujours ne pas vous plaire. Donc, la traduction parfaite dans le sens d’un « texte parfait » n’existe pas. Cependant, le dialogue entre vous en tant que client et votre traducteur aide le traducteur à obtenir un très bon résultat pour vous !

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.