Le SEO multilingue

Référencement international (ou comment votre site web devient visible à l’international )

81 / 100

Référencement international

(ou comment votre site web devient visible à l’international)

de RAMONA

Le commerce électronique ne cesse de croître – démarcher le pays du siège social ne suffit plus. Pour cette raison, de nombreuses entreprises regardent au-delà de leurs propres frontières nationales pour devenir actives dans le monde entier. Si vous aussi, vous souhaitez être visible au niveau international, vous devez rendre votre site web multilingue grâce au référencement international. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez être positionné globalement dans les SERPs (“search engine result page“ ou page de résultats des moteurs de recherche). 

Le problème est que c’est plus facile à dire qu’à faire ! Chaque pays a ses propres particularités, qu’il s’agisse du traitement différent de la protection des données, des différentes représentations visuelles, du comportement de recherche dans le pays concerné ou même des facteurs de classement des moteurs de recherche. Pour réussir à l’international, vous devez savoir ce qui est important dans les pays où vous souhaitez vous développer afin de procéder aux bons ajustements et optimisations.

 

Référencement international : Quand et pourquoi le faire ?

Bien entendu, toute entreprises n’a pas besoin de préparer son site web à l’internationalisation.  Au contraire, il est parfois bien plus important et pertinent de se concentrer sur le référencement local. Cela s’applique, par exemple, au charpentier ou à l’épicerie du coin de la rue. 

Certaines entreprises se limitent donc à une certaine zone locale ou régionale, tandis que d’autres veulent être actives au-delà des frontières nationales. C’est dans le dernier cas que vous devrez commencer à utiliser le référencement international pour optimiser de manière pertinente votre capacité de recherche. 

 

Si vous adoptez votre stratégie de référencement one-to-one pour les pays étrangers, vous atteindrez rapidement vos limites, car l’optimisation des moteurs de recherche est différente pour chaque pays. En fonction du pays dans lequel vous souhaitez vous développer, vous devez examiner de près vos marchés cibles.

référencement international

 

Connaître ses marchés cibles

Afin d’être toujours parfaitement aligné sur votre pays cible, vous devez non seulement analyser régulièrement le marché cible correspondant, mais aussi vos concurrents dans le pays correspondant. Cela vous permet d’optimiser vos mesures de référencement global.

Le voilà une liste des facteurs à prendre en compte si vous souhaitez vous lancer dans un marché étranger : 

 

1. Quel moteur de recherche est le principal moteur de recherche du pays ?

Si vous êtes sur le marché européen des moteurs de recherche, Google est généralement votre premier choix. Même en dehors de l’Europe, ce moteur de recherche est la norme pour les utilisateurs de la plupart des pays. Toutefois, certaines exceptions confirment la règle : en République Tchèque, le moteur de recherche seznam.cz est un concurrent de Google à ne pas négliger. En principe, la situation est similaire dans de grandes parties du monde. Même si Google est le moteur de recherche le plus connu et détient la plus grande part de marché dans de nombreux pays, il y a des exceptions telles que Yandex en Russie, Baidu et  360 Search pour la Chine et Yahoo ou Bing pour les utilisateurs japonais et canadiens. 

 

2. Comment et avec quelles intentions les utilisateurs effectuent-ils des recherches dans le pays correspondant ?

Bien sûr, il ne s’agit pas seulement des différents termes utilisés. Vous devez plutôt prêter une attention particulière aux éléments suivants :

  • Recherche par mots-clés de longue, moyenne ou courte traîne
  • Intention de recherche explicite ou implicite
  • Corrélations sémantiques

Si vous connaissez les spécificités du pays dans lequel vous souhaitez vous développer, il vous sera plus facile d’optimiser votre site web en conséquence.

 

3. Quelles sont les influences culturelles ou religieuses ?

Ce n’est pas seulement à cause des différentes cultures et religions que vous devez faire attention à ne pas mettre votre pied dans le plat – les préjugés et les stigmates n’y ont pas leur place !

 

Si vous souhaitez évoluer à l’international, vous devez bien connaître les coutumes des pays que vous visez. Avant tout, faites attention à ce que vous présentez en images et en graphiques. La façon dont vous vous adressez à votre groupe cible peut également varier d’un pays à l’autre. Par exemple, certains pays sont moins à l’aise avec la nudité que d’autres. Certaines phrases peuvent également être délicates. Tout ce qui plaît à votre groupe cible en France ne plaira pas forcément à d’autres pays. 

 

Par conséquent, clarifiez au préalable avec des locuteurs natifs quels sont les sujets tabous et à quoi vous devez faire attention en particulier.

 

4. Quel est le comportement d’achat du groupe cible dans le pays visé ?

Il y a plusieurs points que vous devriez examiner de plus près à l’aide d’une analyse du groupe cible :

  • Les consommateurs préfèrent-ils acheter sur PC ou téléphone portable ?
  • Quel est le revenu moyen dans le pays cible et quel est le pouvoir d’achat des clients potentiels ?
  • Sur quoi les consommateurs dépensent-ils le plus d’argent ?
  • Qu’est-ce qui influence leurs décisions d’achat ?
  • La durabilité, la protection du climat, le commerce équitable etc. jouent-ils un rôle dans le pays cible ?
  • Dans quelle mesure le groupe cible est-il ouvert à l’intelligence artificielle, aux robots et aux autres innovations techniques ?

Si vous vous êtes informé sur ces points, vous connaissez déjà assez bien le groupe cible respectif. C’est le seul moyen de créer de la pertinence pour votre portefeuille de produits ou de services.

 

5. Quelle langue est parlée dans le pays où vous souhaitez vous implanter ?

Bien sûr, l’anglais vous mènera assez loin partout. Toutefois, vous constaterez que ce n’est pas toujours le meilleur moyen de communiquer si ce n’est pas la langue maternelle de votre interlocuteur. L’anglais n’est plus que la troisième langue maternelle la plus parlée. La première et la deuxième place sont occupées par le chinois mandarin et l’espagnol. Bien sûr, en tant que deuxième langue, environ un milliard de personnes parlent l’anglais, mais il est certainement utile d’internationaliser votre équipe si vous voulez devenir mondial. Les locuteurs natifs facilitent vos débuts dans un pays étranger.

Une fois que vous avez effectué une analyse du marché international, il est temps d’élaborer une stratégie pour le marché mondial. Ici, toutes les valeurs que vous avez examinées à l’étape précédente sont incluses. Ils constituent également les éléments de base de votre référencement international. En outre, vous pouvez réfléchir à la question de savoir si vous voulez vous fier exclusivement aux annuaires ou créer vos propres pages par pays. Pour cela, vous avez besoin d’une stratégie de domaine sophistiquée pour obtenir le meilleur succès possible.

 

 

 

 

(Dans la deuxième partie de cet article, on vous parlera des opportunités et des risques du référencement international – vous le trouverez ici.)

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.