Page mondiale : Pourquoi et comment la mettre en place

De nombreuses entreprises internationales sont confrontées à la question de savoir quelle est la meilleure façon de se présenter sur Facebook. Soit avec une seule page mondiale, soit avec des pages dédiées pour chaque filiale. Alors qu’une seule page ne répond souvent pas aux besoins des entreprises internationales, la gestion de plusieurs entraîne des frais d’organisation et de personnel élevés.

Une Page mondiale sur Facebook vous permet de distribuer des versions localisées de votre contenu à vos clients internationaux – tout en gardant un nom de marque universel et une même URL. Vous partagez également le nombre total d’abonnés et des statistiques globales à toute votre communauté de fans.

Sur une Page mondiale, votre entreprise peut publier du contenu qui intéresse une cible située dans une zone géographique particulière, et partager un contenu différent tout aussi pertinent pour une audience située dans une autre zone géographique.

Par exemple, vous pouvez partager des promotions saisonnières en France, et annoncer la fermeture des magasins pour les vacances en Allemagne.

La structure d'une Page mondiale

La structure d’une page mondiale comporte trois types de pages :

    1. Page par défaut : La Page principale de la structure est appelé la Page par défaut. C’est là que vos fans seront redirigés s’il ne répondent à aucun de vos critères définis. La Page par défaut sert également de nom d’utilisateur principal à votre structure  (par exemple : www.facebook.com/marque). Si une personne répond aux critères configurés, elle est automatiquement redirigée vers la Page locale concernée.
      Les publications que vous publiez sur votre Page par défaut ne seront pas partagées sur les Pages locales.
    2. Pages locales : Vous pouvez avoir un nombre illimité de Pages locales et vous pouvez personnaliser les pages en fonction de la zone géographique et la langue de vos fans. Vous pouvez également modifier manuellement le ciblage pour chaque Page locale.
      La zone géographique d’une personne est déterminée grâce à la combinaison de plusieurs entrées, dont son adresse IP actuelle et ses informations de profil.
      La langue d’une personne est déterminée en fonction de la langue configurée lors de la création de son profil Facebook. Par exemple, si une personne utilise Facebook en anglais, elle est considérée comme anglophone.
      Chaque Page locale est indépendante et possède sa messagerie, ses administrateurs, son journal, ses applications, sa photo de profil et sa photo de couverture propres, entre autres.
      Le nom et la catégorie de chaque Page locale doivent correspondre à la Page par défaut. Vous aurez la possibilité d’effectuer ces étapes lors de la création de votre Page locale.
    3. Page principale (aussi appelée Page racine) : C’est là que les statistiques de toutes vos pages locales sont regroupées. La Page racine n’est pas visible pour le public.

Les avantages et inconvénients d'une page mondiale

Avantages

  • Un seul nom significatif sur Facebook
  • Tous les followers et insights visibles en une seule fois
  • Statistiques globales de toutes les pages
  • Redirection des utilisateurs vers la page qui leur convient le mieux
  • Possibilité de diffuser des posts régionaux et saisonniers aux utilisateurs

Inconvénients

  • Temps de gestion élevé (création de toutes les pages de marché, création et publication du contenu individuel)
  • Les utilisateurs ne peuvent cliquer sur « J’aime » que sur une seule page, et non plus sur plusieurs.
  • Le contenu de votre page d’origine ne peut pas être facilement repris lors de la migration vers les pages mondiales.

Comme souvent, c’est une décision individuelle que je ne peux pas prendre à votre place (sans connaître votre entreprise et vos objectifs).

Si vous êtes « seulement » actif en France (peut-être avec quelques followers en Belgique), une Page mondiale n’est probablement pas nécessaire.

Mais si vous adressez des groupes cibles internationaux, une Page mondiale vous permet de diffuser des contenus adaptés aux personnes concernées. Si vous remplissez les conditions de Facebook pour disposer de cette fonctionnalité et que vous ayez les ressources nécessaires pour créer un contenu spécifique à chaque pays, la Page mondiale constitue un outil de marketing idéal pour vous.

Mettre en place des Pages locales pour une structure de Pages mondiales

Avant de commencer, vérifiez que vous êtes administrateur de la Page par défaut que vous utilisez pour configurer la structure ainsi que de la Page locale que vous souhaitez ajouter à la structure.

Si votre entreprise ne dispose que d’une seule Page, vous devrez créer manuellement des Pages locales pour chaque zone géographique.

Attention : Le nom de votre Page locale et votre catégorie doivent correspondre.

Tutoriel : Ajouter une Page locale

  1. Ouvrez la Page qui vous servira de Page par défaut.
  2. Accédez aux paramètres.
  3. Cliquez sur l’onglet Pages internationales. (Si vous ne voyez pas cet onglet, cela signifie peut-être que vous n’avez pas encore accès à la structure de la Page mondiale.)
  4. Sélectionnez Ajouter une Page à côté de Pages locales.
  5. Choisissez la Page que vous souhaitez ajouter à votre structure. (Si le nom et la catégorie de votre Page ne correspondent pas, vous pouvez les modifier à ce stade.)
  6. Définissez vos préférences de ciblage, (notamment les pays et les langues à associer à cette Page).
  7. Sélectionnez Enregistrer les modifications.

Quelles sont les alternatifs à une Page mondiale ?

Plusieurs pages Facebook

Vous pourrez tout simplement créer une page Facebook indépendante pour chaque marché ciblé. Cela ne vous permettra pas de voir des statistiques globales ou d’afficher un nombre d’abonnés total sur toutes vos pages, mais vous pourrez facilement diffuser du contenu adapté sans interférez avec des personnes non-concernées. 

Des contenus multilingues

Gérer une seule page Facebook et publier en plusieurs langues en même temps peut être une autre solution. Si vos publication ne sont pas trop longues, c’est en effet pas genant. Attention aux images qui, elles aussi, devraient s’adresser à plusieurs cultures en même temps dans ce modèle. 

Publications dédiées

Si vous ne voulez avoir une seule page Facebook pour toutes vos audiences, vous pourrez aussi alterner les langues dans les publications : Une publication en allemand, une publication en français, une publication en anglais etc. 

L'anglais comme langue principale

Cela peut paraître comme une bonne idée, mais ça dépend entièrement de votre communauté ! Si vos clients (potentiels) ne parlent pas anglais, vous ne devriez évidemment pas vous adresser à eux en anglais. Si par exemple, vous vous adresser à une communauté jeune ou une communauté d’experts de langues, l’anglais peut être un bon compromis !

Si vous voulez savoir plus sur les avantages et les inconvénients de ces idées, j’en ai parlé en détail dans cet article (qui est autant valable pour Facebook que pour Instagram).

Facebook propose également la traduction automatique de vos contenus, je vous déconseille d’utiliser cette fonctionnalité.

Je peux en effet comprendre que c’et tentant de profiter d’un traducteur gratuit disponible à n’importe quel moment et qui propose en plus une centaine de langue. Mais n’oubliez jamais, qu’une machine n’a pas la même façon de traduire qu’un traducteur humain.

Par conséquent, en 2020, une traduction proposée par le traducteur Facebook a failli causer un incident diplomatique en France quand dans la traduction anglaise, le président chinois a été appelé trou du cul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *